Ouverture d’une maternelle

La Fondation accompagne l’Association KEOOGO sur son projet de mise en place d’une maternelle destinée à accueillir les enfants des filles en situation de rue.

Une aide au démarrage et au fonctionnement d’une maternelle destinée aux enfants des filles des rues

Contexte

L’Association KEOOGO, à l’origine du projet, est spécialisée dans l’aide aux enfants vulnérables, en particulier les filles et les enfants des rues à Ouagadougou.

Face au drame que vivent les filles en situation de rue, KEOOGO a créé un village d’hébergement et de formation pour accueillir une cinquantaine de filles ; Baptisé BEOOGO TIENBO, il est conçu pour être un lieu de vie temporaire leur permettant de sortir de leur contexte, reprendre confiance en elles, apprendre un métier grâce à des formations organisées sur le site, et s’occuper sereinement de leurs enfants dans un cadre sécurisé.

Pour les enfants des filles, KEOOGO a créé au sein du site une maternelle de 3 classes qui permettra de leur offrir un cadre d’accueil, d’éveil et d’éducation. Cette maternelle sera également ouverte aux enfants du village.

Toutefois, bien que déjà construite, la Maternelle nécessite de nombreux équipements pour être opérationnelle et d’un budget de fonctionnement pour faire face aux dépenses courantes, avant d’atteindre son point d’équilibre, grâce aux inscriptions des enfants du village.

Dans ce contexte, la Fondation a décidé d’aider le lancement et le fonctionnement de la maternelle pendant 3 ans.

Objectif

Rendre l’école maternelle du village Beoogo Tienbo opérationnelle et durable.

Activités

Le projet prévoit :

  • L’acquisition du matériel et l’équipement des salles
  • Le recrutement et les charges du personnel
  • Le service du goûter quotidien des enfants
  • La fourniture des tenues scolaires

Les salles de classes seront ouvertes progressivement, selon le nombre d’enfants à s’inscrire. Les mamans seront mises à contribution pour :

  • Venir en support au personnel éducatif (récréation, garderie…),
  • Fournir, pour les repas, les légumes issus des champs sur lesquels certaines femmes seront en formation agricole,
  • Préparer les repas,
  • Coudre les uniformes scolaires, dans le cadre d’une formation à la couture.

Bénéficiaires

30 à 60 enfants par an

40 femmes par an

Durée

Le projet se déroule de 2019 à 2021