Enfants en périphérie urbaine

Agir pour les Enfants a réalisé, avec ses partenaires, un centre d’éveil et d’éducation préscolaire (CEEP) dans la périphérie pauvre de Ouagadougou. Constitué de 3 classes, il accueille 72 enfants de 3 à 5 ans, qui bénéficient de cours de maternelle, d’un repas par jour, d’un suivi sanitaire et de jeux.

Centre préscolaire pour les enfants de 3 à 6 ans des zones périphériques de Ouagadougou

Contexte

Le Burkina Faso fait face à une urbanisation de plus en plus difficile à maitriser dans les zones périurbaines, en particulier à Ouagadougou où un tiers de la population vit dans les «zones non loties». C’est dans ces zones que se concentre la pauvreté urbaine. La mortalité des enfants de moins de 5 ans est supérieure à 80 pour 1000 enfants nés vivants et l’encadrement des jeunes enfants est un défi.  Ils sont souvent laissés à eux-mêmes et sont alors exposés à des carences et à des risques psychosociaux.
Le ministère de l’Action sociale et de la Solidarité nationale (MASSN) a pour objectif de développer l’éducation préscolaire des enfants de 3 à 6 ans mais, faute de moyens, le taux de préscolarisation est encore très faible.

Objectif du projet

Le projet vise à promouvoir l’éducation préscolaire dans les communautés périurbaines défavorisées de Ouagadougou.
Ce projet s’est traduit par la réalisation d’un centre préscolaire dans la zone non-lotie de Zagtouly, en concertation avec les autorités locales et en impliquant la communauté. Avec ses partenaires, Agir pour les enfants a mis en œuvre :

  • la construction et l’équipement d’un bâtiment de trois classes, de sanitaires et d’une cantine
  • le forage d’un puits pour la fourniture d’eau aux enfants
  • la formation des éducateurs et des animateurs parentaux issus de la communauté
  • la formation et le soutien d’un comité de gestion et de l’association des mères éducatrices

Le projet a été élaboré avec la communauté.
Le bâtiment et les équipements répondent aux normes du Ministère de l’Action Sociale.

Bénéficiaires

Avec une capacité d’accueil de 90 enfants, ce sont aujourd’hui 72 enfants de 3 à 5 ans qui sont scolarisés.

Durée

Le projet se déroule de 2014 à 2015. A cette date, le CEEP est transféré à l’administration en concertation avec le Comité de gestion, garantissant ainsi sa pérennité.