Enfants des zones rurales

Agir pour les Enfants réalise sur trois ans un projet de soutien scolaire pour les jeunes en difficultés du village de Bilinga, dans la province de Yatenga. 30 enfants par an bénéficient de cours de soutien et d’un suivi de leur scolarité.

Dispositif de soutien scolaire pour les jeunes en difficulté de 7 à 15 ans du village de Bilinga

Contexte

Le village de Bilinga se situe dans la province de Yatenga, au nord du pays, dont l’économie repose sur l’agriculture, l’élevage, le maraîchage et le commerce.

Sur le plan de l’éducation, le Yatenga se situe en dessous de la moyenne nationale : le taux d’alphabétisation des plus de 15 ans est de 26,5% chez les hommes et 11,5% chez les femmes, le taux de scolarisation au primaire est de 55,8% pour les garçons et 44% pour les filles.

Le niveau de vie des habitants de Bilinga est très modeste, basé sur une activité agropastorale régulièrement confrontée à la sécheresse. Le village dispose d’une école primaire de 6 classes accueillant 216 élèves. Toutefois, de nombreux facteurs favorisent l’échec et l’abandon scolaire :

  • insuffisance alimentaire
  • distance de l’école
  • classes surchargées
  • peu de liaisons école-famille
  • analphabétisme des parents qui ne peuvent donner assistance à leurs enfants.

Pour lutter contre les nombreuses causes d’abandon ou d’échec, le soutien scolaire apparaît donc comme un accompagnement nécessaire pour les enfants.

Objectif du projet

Notre projet vise à accroître le taux de promotion scolaire (passage dans la classe supérieure) des enfants du primaire et s’inscrit dans le cadre des priorités nationales pour l’éducation. Il s’est traduit par la mise en place à Bilinga d’un dispositif de soutien scolaire, pour 30 enfants dont les résultats scolaires sont les plus faibles. Il est réalisé en partenariat avec l’Association Zoodo pour la promotion de la Femme et implique les enseignants de l’école primaire et la communauté villageoise.

Le projet comprend :

  • L’équipement de 2 classes et la fourniture du matériel pédagogique
  • La sélection de 30 enfants, avec une parité filles/garçons
  • Le soutien scolaire par 2 animateurs qualifiés, encadrés par un superviseur pédagogique
  • Le suivi personnalisé des progrès de chaque enfant, en lien avec ses résultats scolaires
  • La rencontre régulière des parents des enfants bénéficiaires
  • Un bilan trimestriel avec l’analyse des causes d’échec et la mise en place de plans d’actions

Afin de réduire l’échec scolaire, facteur d’absentéisme et d’abandon, le projet s’est fixé comme indicateur qu’au moins 70% des enfants du soutien scolaire ont un taux d’absence à l’école primaire inférieur à 5%.

Bénéficiaires

30 enfants par an de 7 à 15 ans, inscrits à l’école.

Durée

Le projet a une durée de trois ans, de 2014 à 2017. A l’issue de cette date, un autre projet de la Fondation, à vocation économique et réalisé également à Bilinga, a pour objectif de prendre le relai du financement du soutien scolaire, garantissant ainsi sa pérennité.