Posts from the ‘Réalisation d’infrastructures scolaires’ category

Complexe scolaire à Koubri Complexe scolaire à Koubri

Réalisation d’infrastructures scolaires pour permettre aux enfants de poursuivre leurs études

Contexte

Le projet se déroule à Napagting-Gounghin, un des 26 villages du chef lieu de Koubri, situé au sud-ouest de Ouagadougou, et qui compte 45 000 habitants.

Dans le cadre d’une réforme du système éducatif, le Burkina Faso s’est doté d’un Programme de Développement Stratégique de l’Education de Base (PDSEB/2012-2021), dont le principe est l’accès à une éducation de base universelle et obligatoire de dix ans et la gratuité de l’enseignement de base public. Du PDSEB découle donc le continuum éducatif selon lequel « l’éducation de base formelle comprend l’éducation préscolaire, l’enseignement primaire et l’enseignement post-primaire »

Toutefois, la mise en œuvre sur le terrain pose de nombreux problèmes, ce qui est le cas à Koubri où :

  • il y a une insuffisance d’établissements scolaires, notamment en ce qui concerne le post-primaire et le secondaire, ce qui ne permet pas de mettre en place le continuum scolaire ; après le primaire, de nombreux élèves n’ont aucune alternative.
  • Les difficultés d’approvisionnement des cantines scolaires, rendent aléatoires les repas des enfants et pèsent sur leur scolarité.
  • Au-delà des écoles, à Koubri les enfants ne disposent d’aucune activité éducative (bibliothèques, activités périscolaires, etc.), ce qui ne favorise pas la scolarisation des enfants et la continuité des études.

C’est dans ce contexte qu’une réflexion globale a été menée avec la Commune de Koubri, le Ministère de l’Education Nationale (MENA), et les partenaires du projet, PE&D et surtout ICCV, association déjà bien implantée dans la zone au travers d’un projet de sécurité alimentaire.

Une année complète a été nécessaire à l’élaboration du projet, en associant les différents acteurs du projet  et la communauté villageoise. A l’issue de cette phase, il a été décidé la création d’un complexe scolaire à  Napagting-Gounghin, à proximité de l’école primaire du village, permettant ainsi le continuum des études.

Un terrain public de 5,5 hectares a été alloué au projet par la Commune, étant prévu que, conformément à sa stratégie, la Fondation transférera l’ensemble des infrastructures réalisées à l’Etat à l’issue du projet.

Objectif du projet

Augmenter l’accès au post primaire dans le village de Napagting-Gounghin en combinant deux approches : le continuum de l’éducation de base et l’implication communautaire

Ce projet se traduit par :

  • La construction d’un collège
  • La construction d’une bibliothèque
  • L’amélioration des infrastructures de la cantine et de l’alimentation du primaire
  • La création d’activités périscolaires

Principales étapes du projet

  • 2018-2019 : Construction 1ère phase du Collège

Sur cette période, ont été réalisées la construction des infrastructures administratives et des 2 1ères salles de classe du Collège. Le Ministère de l’Education a validé la conformité des équipements aux normes du pays et a nommé les enseignants pour assurer les classes de 6ème et de 5ème. Elles ont ouvert leurs portes à la rentrée 2019/2020

  • 2020-2021 : Finalisation du Collège et construction de la cuisine scolaire

Le collège est complété avec la construction des salles de classes de 4ème et 3ème et la nomination des enseignants correspondants par le MENA. Ainsi, à la rentrée 2020/2021, c’est un collège complet qui ouvre ses portes.

En parallèle, la cuisine, commune au primaire et au collège, sera construite et l’approvisionnement sera organisé par un Comité comprenant la Mairie, les parents et ICCV dont le projet agricole annexe de sécurité alimentaire pourra fournir une partie de l’alimentation.

  • 2021 : Construction de la bibliothèque et démarrage des activités périscolaires

Sur le même terrain, il est prévu la construction d’une bibliothèque ouverte à tous les enfants du village, puis la mise en place de diverses activités périscolaires : soutien scolaire, activités autour du livre, animations culturelles, etc…

  • 2021 : Clôture des terrains

Bénéficiaires

240 élèves du post-primaire par an

300 élèves du primaire par an

1 000 enfants qui participent aux activités extrascolaires

Durée

Le projet de déroule de 2018 à  2021.

Maternelle & centre de formation Maternelle & centre de formation

Réalisation d’une maternelle et du Centre d’application pratique pour les enseignants à Gaoua.

Contexte

Le projet s’est déroulé dans la ville de Gaoua, au sud du Burkina Faso, où deux problématiques ont été identifiées :

  • Manque d’infrastructures préscolaires pour les enfants

Avec plus de 25 000 habitants, la ville de Gaoua comptait seulement 2 Centres d’Eveil et d’Education Préscolaires (CEEP).

  • Absence de formation pratique pour les enseignants de la Petite Enfance

C’est à Gaoua que se situe l’Ecole des Cadres Moyens en Travail Social (ECMTS) qui forme le personnel éducatif en Petite Enfance pour l’ensemble du pays. Chaque année, 100 étudiants de cette école sont envoyés au sein des différents CEEP du Burkina Faso pour exercer leur métier d’enseignant. Au moment du projet, si la théorie ne posait pas de problème, par contre les exercices pratiques, pourtant prévus au programme, ne pouvaient pas être réalisés faute d’infrastructures préscolaires. Cette absence de formation pratique avait un impact sur la qualité de l’enseignement des enfants.

Objectif du projet

Sur la demande de l’Institut National de Formation en Travail Social (INFTS) – en charge de la formation des personnels pour la Petite Enfance-, la Fondation et son partenaire PE&D ont décidé de remédier à ces deux problématiques :

  • Construire un centre d’éveil et d’éducation préscolaire (CEEP) pour les enfants
  • Fournir un centre d’application pratique aux étudiants en formation au métier d’éducateurs et de moniteurs de la Petite Enfance.

Ce projet a été réalisé en concertation avec les différentes parties prenantes (INFTS, ECMTS, Autorités locales, communauté).

Principales étapes du projet

  • 2015-2016 : Construction du Centre préscolaire de Gaoua

Sur cette 1ère phase du projet, ont été réalisées :

-La construction et l’équipement de la maternelle conformément aux normes du pays et adaptée à l’accueil d’enfants avec handicaps physiques;

-La mise en place du Centre d’Application Pratique pour les étudiants;

-L’organisation des séances de simulation et des stages au sein du CEEP.

En octobre 2015, le CEEP a ouvert ses portes et a accueilli 99 enfants ainsi que ses premiers étudiants de l’ECMTS.

  • 2017 : Transfert du Centre préscolaire à l’Etat

A cette date, le CEEP a été transféré à l’INFTS qui le gère conformément au mode de gestion d’un CEEP public.

  • 2017-2018 : Doublement du centre préscolaire

Face à l’afflux des demandes d’inscription, l’INFTS a sollicité la Fondation pour doubler les capacités d’accueil du CEEP. Un autre bâtiment de trois classes a donc été ajouté, ainsi que les aires de jeux, le préau, la clôture de l’ensemble …

A la rentrée scolaire 2017/18, le CEEP a accueilli 187 enfants, puis 213 enfants à la rentrée 2018/2019.

De 2016 à 2018, 193 étudiants de la filière jeune enfant ont pu bénéficier de simulations pratiques et 9 étudiants ont réalisé leur stage au sein du CEEP.

Bénéficiaires

  • Environ 200 enfants de 3 à 6 ans par an
  • 60 étudiants de l’ECMTS par an
  • 3 stagiaires par an

Durée

Le projet, initialisé en 2014, s’est clôturé en 2018.